Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 14:16

Voici donc quelques images encore
de ce voyage à Vienne,
où l'on a presque l'impression
de plonger un siècle en arrière ...

On ne peut évoquer Vienne et ses merveilles
sans visiter le splendide Château de Schönbrunn,
édifié par l'impératrice Marie-Thérèse
au milieu du XVIII° siècle,



mais indéniablement marqué de l'empreinte
de l'Impératrice Elisabeth d'Autriche, Sissi...


Je ne pourrais pas vous en montrer
les appartements,
les photos étant interdites,
mais je vous invite à découvrir l'architecture de de beau palais, et à en visiter les jardins ....

Une visite en petit train permet de découvrir
l'ensemble du parc...

Le palmarium construit en 1883 est de toute beauté ...


Jardins d'eau ...


Jardins fleuris et roseraie...



Et puis l'arrivée au Belvédère,
pavillon qui domine le parc et le château...


... offrant une vue imprenable sur Vienne
et ses environs...



Les perspectives sont splendides,
et même si l'on n'atteint pas la magnificence
de notre château de Versailles,
il y a quelques similitudes ...



Pour finir, petite pause gourmande
autour d'un Apple strudle,
spécialité autrichienne à base de pommes
parfumée à la canelle,
petit délice dont nous avons largement abusé ...
... servi tiède et accompagné d'une boule de glace à la vanille et de crème fouettée ...




Et puis un grand merci à mon Papa
pour sa collaboration aux photos !!!

A tout bientôt ... Pour la suite !

Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 09:10



Mon pas avance encore
au pas des calèches,
et mon âme est, je crois,
restée pour quelques temps encore
du côté de Vienne ...



Tant de choses à voir,
un style de vie à découvrir,
tant de gourmandises à déguster également !!!

Le charme des vieilles capitales d'Europe est décidément toujours au rendez-vous ...

Quelques jours passés en autriche,
à la découverte de Vienne
sont donc uniques, romantiques, et surprenants !

Située sur les rives du Danube,
elle est LA ville historique par excellence,
capitale des Habsbourg pendant près de sept siècles,
puis capitale de l'Autriche depuis 1918...

Elle a été ainsi architecturallement façonnée
de façon spectaculaire,
et elle se laisse ainsi découvrir aujourd'hui,
entre désuétude et modernisme...



C'est une ville de contradictions, difficile à décrire,
et on dit de Vienne que l'on adore ou l'on déteste ...

... Nous avons adoré ...
malgré la chaleur accablante !

Je vous emmène donc faire quelques pas
du côté de Vienne, à vous de décider ...


Loin des grands monuments, la ville est ponctuée d'endroits charmants et discrets,
comme ces passages couverts
 on l'on découvre boutiques de charmes
et antiquaires...



La ville vit également au pas des chevaux, 
attelés à d'élégantes calèches qui parcourent la ville ... 









La visite de Vienne à la tombée de la nuit
 en calèche est à ne pas rater,
une façon unique de découvrir rues
et monuments à une allure inhabituelle ...






Je vous laisse rêver un peu,
à tout bientôt pour d'autres images ...


Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 17:38

Demain c'est le grand départ ...

... quelques jours pour un voyage romantique,

à la découverte de Vienne et de l'Autriche,

sur les pas de Sissi bien sûr !


Dans mes bagages de jolies lectures pour préparer
visites historiques et jolies ballades ...

Une pochette à ouvrage pour le trajet en avion
(il n'y a que les aiguilles ou crochets en bambou qui ont une chance de passer les contrôles à l'aéroport!)



Et bien sûr l'appareil numérique
pour rapporter plein de jolis souvenirs !

Derniers moments à la maison
pour faire pleins de câlins à Théa,
elle reste ici avec nounou à domicile,
mais je la laisse avec un pincement au coeur ...




Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 13:14

Je vous emmène aujourd'hui,
comme promis,
à la découverte de l'écrin de verdure magnifique
qui entoure le Petit Trianon...



A l'origine se trouvait en ces lieux
un très accadémique jardin botanique
datant de Louis XV ...
Marie-Antoinette a confié à
son architecte Richard Mique
et au peintre Hubert Robert
le soin de créer un jardin anglais,
plus pittoresque, rythmé par un ruisseau,
ponctué de fabriques, d'allées sinueuses...



Les fabriques sont des constructions miniaturisées
adaptées à l'échelle du paysage;
elles se répartissent selon quatre catégories:
- les fabriques classiques inspirées de l'Antiquité
(le Temple de l'Amour, le Belvédère)
- les fabriques exotiques (aujourd'hui disparues)
-les fabriques naturelles (grottes)
- les fabriques rustiques (bâtiments du hameau)


Voici la découverte du Temple de l'Amour restauré:





J'avais peur que le ciel menaçant
gâche les photos prises ce jour-là,
mais finalement je trouve que l'éclairage
met en valeur l'architecture des lieux ...



Après quelques centaines de mètres
de flânerie bucolique,

Les premières fabriques du Hameau de la Reine
se dévoilent au regard des visiteurs ...


On a l'impression unique
de se trouver au coeur de la campagne normande !

L'étang apparaît enfin,
paisible et majestueux:


Quel bonheur ...


Et puis le plaisir de découvrir les coins et recoins
de ce hameau créé de toutes pièces
pour le plaisir d'une reine unique
en son genre ...

Douze chaumières entourées de jardins potagers ou fleuristes entouraient le Grand Lac, et une ferme productive était installée un peu à l'écart.



Les produits de la ferme étaient utilisés
dans les cuisines du Roi.







Marie-Antoinette possédait Sa propre maison,
la seule couverte de tuiles.
Une salle à manger se trouvait au rez-de-chaussée,
tanis qu'à l'étage logeait une salle de jeu,
un salon et une salle des gardes.
Une galerie de bois la reliait au Billard.
Cette maison était luxueusement meublée
par Georges Jacob.



Une grange servait de Salle de Bal,
et une des petites maisons de Boudoir de la Reine(aujourd'hui détruites) .



La visite de ce jour s'achève ici,
il me restera une dernière petite visite
à vous proposer pour finir le parcours de ce si joli
Domaine de Marie-Antoinette ...

Pour terminer, mes quelques petits achats
à la boutique de Petit Trianon ...
(je vous les ai déjà montrés, mais je les aime trop !!!)








Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 18:20

Comme promis,
la suite de la visite de Petit Trianon ...

Vous vous souvenez,
je vous avais laissé au pied de l'escalier ?

A l'étage,
il n'y a que des merveilles à découvrir ...

En voici juste trois pour votre plaisir
(et le mien !!!) ...

Le portrait à la rose



C'est en effet dans l'antichambre que se trouve

le célébrissime portrait de

"Marie-Antoinette à la rose",

peint en 1784 par Madame Vigée-Lebrun.

La reine, vêtue d'une robe de soie grise,

apparait sous son meilleur jour:

simple et naturelle ...

 


Ce portrait sublime et si connu
m'a frappé au coeur au détour
d'une porte: je ne m'attendais pas
à le trouver en ces lieux ...



Le petit salon de musique

Elégant avec ses couleurs pourpre et or,
je vous le laisse découvrir en image ...







La chambre de la Reine

Un petit bijou de finesse
à travers lequel les goûts de Marie-Antoinette
trouvent toute leur expression ...




J'ai admiré la délicatesse des tissus,
réalisés dans une tendre harmonie de tons pastels,
ornant le magnifique mobilier "aux épis"
réalisé par Georges Jacob en 1787.







Je vous rappelle que si vous avez
une petite envie de broderie
côté Marie-Antoinette,
vous pouvez regarder
par
ici !


Pour finir, un petit passage à la boutique cadeaux...


La prochaine fois, je vous emmène dans le parc ...

 

Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 19:03

Une journée à Versailles commence
forcément par un petit tour en ville,
sur les traces des endroits
où j'aimais flâner les samedis ...

Redécouvrir les boutiques de charme...


Attention, gourmandises en vue !!!


J'ai goûté des éclairs ... à la violette !
Un délice ...

Et puis les petits coins cachés ...




La pluie menace,
mais finalement pas une goutte de la journée ...
... quelle chance !

Direction ensuite
"Porte de la Reine", pour entrer
 dans le parc du château en voiture,


on rêverait presque de franchir
cette porte en carosse !

A deux pas s'ouvre
le nouveau domaine de Marie-Antoinette:


Le domaine a été réemmanagé il y a peu,
dans le projet du "Grand Versailles"
avec un accès unique par le Petit Trianon.
Ce projet a notament pour ambition de rendre
Versailles à ses contrastes, baroque et classique,
entre dépouillement et extravagance.




Marie-Antoinette est la seule reine
qui ait imposé son goût à Versailles,
prenant à revers la Cour et ses traditions...

Le PetitTrianon, indissociable de ses jardins,
lui est offert par Louis XVI en 1774
(il avait 19 ans !):
"Vous aimez les fleurs, Madame.
J'ai un bouquet à vous offrir:
Petit Trianon!"


Quelle jolie légende ...

Toujours est-il que c'est là
qu'elle trouve intimité et paix
loin des obligations de cour.

Le domaine restitué aujourd'hui
est donc un petit joyeau,
élégant et simple ...

La visite du Petit Trianon est un régal, jusqu'à la boutique de cadeaux ... élégance et jolies trouvailles
à l'image de notre si célèbre Reine de France...
(je ne suis pas partie les mains vides ...!)


Voici donc quelques moments choisis
de cette jolie visite ...

Au rez-de-chaussée,
on découvre de jolies salles, peu meublées,
mais qui témoignent de l'élégance
et de la simplicité des lieux ...






Vient ensuite l'escalier d'honneur,
à la très belle rampe de fer forgé,
 qui mène à "l'étage noble" ...


On reconnaît sur les médaillons
le célèbre monogramme "M-A"...


Je vous laisse ici pour aujourd'hui,
la visite des appartements de la Reine
sera pour demain !


Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 10:34

Et oui, ça y est, je suis de retour de Paris !

Quel bonheur de retrouver
l'agitation  des boulevards,
le charme des quartiers que j'aimais tant,
les musées et les expositions !

j'en ai profité aussi pour passer une excellente
journée à redécouvrir Versailles,
où j'ai laissé au petit bout de mon coeur
il y a quelques années, en venant m'installer
dans le Périgord !

Il y a tellement de choses à raconter,
à montrer,
je crois que je vais m'y prendre en plusieurs fois !!!

Voici donc aujourd'hui
un petit tour à Paris,
avec l'envie de jouer les touristes...














Après cette jolie balade dans les rues de Paris,
découverte de la superbe exposition
Sous l’Empire des crinolines, 1852-1870.

Malheureusement pas de photos de l'exposition,
elles étaient interdites,
mais je peux vous assurer
que tout était superbe !

On entre sur une scène de bal,
avec des toilettes absolument superbes,
soie et dentelles rivalisent d'élégance...

Une autre salle décrit les toilettes de jour,
les toilettes pour les promenades,
les bains de mer,
et puis des quantité d'accesoires,
de dentelles, de souliers délicats ....

Les robes à crinolines symbolisent le second empire:
les jupes à larges corolles
mettent en valeur les tailles
étranglées par un corset.
Les décorations et ornements
permettent de mettre en exergue
les nouvelles technologies de l'époque:
dentelle mécanique, passementerie,
mais aussi couleurs vives induites
par les industries chimique ...

À l’origine un jupon d’étoffe raidie de crin, la crinoline devient en 1859 une cage armaturée de cerceaux métalliques dont le diamètre peut atteindre 180 cm. Sa forme évolue de ronde à projetée (volume vers l’arrière) pour se transformer en tournure ou en pouf (coussin sur les reins) à partir de 1867.




La haute société du Second Empire
vit au rythme effréné de la vie sociale:
bals, réceptions, théâtre, dîners...
Une dame changeait au moins 5 fois de tenue par jour ...

C'est d'ailleurs le temps où les ingénieuses couturières
ont inventé les tenues "à transformation",
pour s'adapter aux besoins de la vie sociale:
une jupe assortie de corsages différents, plus ou moins
décolletés, pour le jour, le thé, le soir ...
La jupe elle-même peut se transformer à l'aide de tirettes pour la relever plus ou moins !



Ahhhh, j'en rêve encore de cette exposition !

Pour la peine,
quelques gravures de mode de l'époque,
sorties de ma petite collection personnelle,
histoire de ne pas vous laisser sur votre fin !








Et puis une jolie trouvaille à vous présenter:
un petit livre charmant,
présenté comme un album de coloriage,
mais qui est en fait destiné à apprendre aux petites filles d'aujourd'hui  (et à leurs mamans !!!)
tout ce qu'il faut savoir
sur la mode des robes à crinolines ...




Je colorie les robes d'époque
"Les crinolines"
Claire Le Gal
Ed. Max Milo Jeunesse

(env. 12 euros)

Extrêmement bien présenté,
avec de nombreuses gravures d'époque,
je vous le recommande vivement !
Il est en plus très attrayant, avec de nombreuses explications, des conseils de dessin ...

En voici quelques extraits :




Voilà, si vous êtes -patiemment-
arrivé au bout de cet article,
je vous donne rendez-vous tout bientôt
puis une jolie promenade à Versailles
à la découverte du domaine de Marie-Antoinette ...





Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 18:48

Et oui, je pars quelques jours
à la redécouverte de Paris,
cela faisait bien longtemps
que je n'y étais pas retournée  ...
... presque depuis notre départ
de la région parisienne en fait !

Au programme des expositions surtout,
et des balades - shopping aussi !

En fonction de mes possibilités,
j'aimerais voir:

      Sous l’Empire des crinolines  
      
1852-1870
   au musée Galliera



Les fastes du costume de cour
exposés à Versailles



Et bien sûr
"Rêve ta vie avec Barbie"
au Musée de la poupée,
une magnifique rétrospective
de cette demoiselle qui fête
ses 50 ans !


Je reviens donc
dans quelques jours vous raconter
tout cela !


 

Repost 0
Published by Alexandra - dans voyages
commenter cet article
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 11:21

Je vous avais promis
un moment de partage
autour des merveilleuses dentelles
découverte à Burano, île de la lagune de Venise...


Voici donc ...


Il y a d'abord, au détour de petites ruelles ou le long de jolis canaux ...


... et l'envie d'en savoir plus .

Alors direction le vaporetto
(en résumé, des bateaux qui tiennent lieu de transport en commun sur l'eau,
 les seuls existants à Venise !)

en destination de la fameuse île de Burano,

nous laissons donc Venise derrière nous ...
 Le ciel est menaçant, nous n'échaperons
pas à l'orage une fois sur l'île,
mais les couleurs n'en sont que plus éclatantes !

L'arrivée sur l'île


Et la découverte de ses couleurs de légende...


... les maisons sont peintes
 en griotte, lavande, abricot ...!
Il s'agit d'une tradition qui remonte au VII° siècle !
C'est un spectacle étonnant
 que je partage avec vous:



Et puis la découverte des dentellières
qui sur le pas de leur porte
font la démonstration de leur art ...

malheureusement
je ne parle pas assez bien l'italien
pour avoir pu bénéficier de leurs explications !



Le point de Venise est ce que l'on appelle
aussi "le point en l'air",
une dentelle à l'aiguille en fait,
et l'on considère que c'est l'une des premières formes de dentelles apparues au XVII° siècle.



C'est un point en relief,
qui a notament été à l'origine du point d'Alençon
sous l'influence de Colbert; il fît venir de Burano
quelques dentellières pour
assurer en France la production de cet art délicat !

Louis XIV était friand de ces dentelles,
et on peut encore les admirer sur certains portraits du grand roi ...

Au détour d'une place, la découverte
d'un musée privé,
au fond d'une boutique ...

Très bien organisé, on peut y découvrir
des centaines de pièces de dentelles,
certaines étant accompagnées de loupes pour pouvoir admirer la finesse des points !

les factures sont très diversifiées, et ne présentent pas seulement du point de Venise .








A l'étage de ce beau musée privé,
 qui me console de la fermeture jusqu'en novembre
du Musée officiel de la dentelle de Burano,
on trouve de superbes vêtements ...



Et puis enfin les boutiques
où se mêlent 
broderies et dentelles ...
Evidement, la plupart ne sont plus
réalisées sur place,
sauf si l'on se donne la peine de
bien chercher, de discuter un peu,
et si l'on a de gros moyens ....



Voilà pour l'île merveilleuse de Burano,
j'espère que vous avez apprécié
cette petite balade ...

Au fait,
connaissez-vous la légende
 de la dentelle de Burano ?

Un pêcheur était parti en mer
en laissant sa belle au port ...
les marins du navire sur lequel il avait embarqué
ont été charmés par le chant des sirènes
 - et se sont noyés-.
Porté par le désir de revoir sa belle, notre jeune pêcheur sût résister au chant fatal...

Les sirènes étonnées de cette constance
lui ont offert une couronne d'écume
pour orner le voile de mariée de sa fiancée ...

Les jeunes filles de l'île se seraient servies
de cette couronne d'écume comme modèle
et c'est ainsi que serait né le fameux point en l'air de Venise ....

 

 

Repost 0
Published by Rosedollhouse - dans voyages
commenter cet article
23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 09:52

 

...cela faisait bien longtemps
que je n'étais pas partie
loin d'ici ...


... j'avais envie de le vivre comme

un voyage initiatique...

...
j'ai occulté 
les touristes
les clichés trompeurs
les idées reçues
... 

Ce n'était ni sur les bords de l'Atlantique ni de la Méditerranée

 Je suis revenue enchantée
d'avoir découvert





Quelques images en partage ...


des promenades inhabituelles sur l'eau


Des moments d'exception au Florian,
-pour se reposer entre deux musées-
lieu mythique pour les Vénitiens
depuis 1720



Espresso et autres douceurs
dans un endroit splendide,
avec musique en terrasse ... le bonheur !



Il y avait bien sûr aussi les dentelles
et les dentellières
de l'île de Burano,
je vous en reparlerai plus tard, c'est promis !


Quelques cartes postales enfin pour celles
qui n'ont pas pu partir ...



"N'est-ce pas, en effet, ici un lieu étrange par sa singulière beauté? Son nom seul provoque l'esprit à des idées de volupté et de mélancolie. Dites : 'Venise', et vous croirez entendre comme du verre qui se brise sous le silence de la lune.... 'Venise', et c'est comme une étoffe de soie qui se déchire dans un rayon de soleil... 'Venise', et toutes les couleurs se confondent en une changeante transparence... N'est-ce pas un lieu de sortilège, de magie et d'illusion ? (Henri de Régnier, "Esquisses vénitiennes", La Revue de Paris, année 12, tome 4, 1er août 1905, p. 449)



Bon, et bien ...


je vais doucement me poser
après avoir survolé le Mont-Blanc
(ça aussi c'était magique !)


Et je reviens bientôt vous raconter ce que j'ai sous ou sur mes aiguilles !


Merci pour tous vos petits messages, ils me touchent et m'encouragent ...

Edit : over blog a "mangé" tout mon article, deux heures de travail perdues ...
je le réécris et je reviens !

Repost 0
Published by Rosedollhouse - dans voyages
commenter cet article

Texte Libre

Soyez les bienvenus dans mon petit bout d'univers ... je vous invite à voyager  au coeur de mes rêves, de mes envies et de mes créations...

L'aiguille me guide pour m'évader dans un monde où flotte le parfum des roses anciennes, où s'ouvrent les armoires à dentelles, et où flottent les volants des robes à crinolines... Vous m'accompagnez ?

Balade en musique ...


Découvrez Kenny G!

Archives

Pages